Version imprimable

Current Size: 100%

Beaulieu-en-Argonne, village fleuri

 

Magnifiquement fleuri, le village de Beaulieu en Argonne est implanté sur un promontoire offrant un beau point de vue sur la Meuse et les forêts du massif d'Argonne. Des maisons avec ossature en bois apparente témoignent d'une identité architecturale typiquement argonnaise.


Origine du village de Beaulieu-en-Argonne, l'abbaye du XIème siècle est perceptible par ses empreintes patrimoniales laissées par le temps. Maisons en pierres de taille issues de la démolition de l'abbaye en 1790, murs de soutènement du plateau de l'abbaye sont autant de traces visibles. Installé dans un bâtiment en briques, un impressionnant pressoir en chêne du XIIIème siècle, classé monument historique, servait à presser le raisin du vignoble situé sur les côteaux environnants. Elaboré à partir d'un tronc d'arbre et d'un contrepoids, l'ensemble pèse près de 30 tonnes et pouvait autrefois écraser jusqu'à 3000kg de raisin. Le pressoir de Beaulieu est resté en activité jusqu'à la fin du XIXème siècle.


Les amateurs de randonnée peuvent poursuivre la visite en accédant à la chapelle de Saint-Rouin par un sentier balisé au départ du village de Beaulieu. Le site est également accessible par la route. Il s'agit d'une chapelle contemporaine constituée de blocs en béton cubiques et irréguliers reposant sur des pilotis. Construite par le père Rayssiguier, disciple de Le Corbusier et collaborateur de Matisse à Vence. Les vitraux ont été dessinées par une jeune artiste japonaise, Kimié Bando.

  • Français
  • English
  • Deutsch